Maintenant

Mes chères amies,

Je suis désolée de ce long silence et je remercie infiniment celles d'entre vous qui ont pris de mes nouvelles. J'en ai été sincèrement touchée, leurs messages font mentir beaucoup de ce qui est dit à propos la volatilité des relations sur les réseaux sociaux.

Long silence dû à une longue réflexion sur la suite que je voulais donner à ma vie. Et à une forme de résistance à la pression des réseaux sociaux. Qu'est-ce qui nous pousse à exposer nos vies avec cette avidité et quels bénéfices en tirons nous? Les réponses me semblaient de moins en moins claires.

Tout va bien.

Après plus de vingt-cinq ans de collaboration avec les magazines et cinq ans à animer ce blog, avec beaucoup d'enthousiasme,  j'ai le désir d'aborder une  nouvelle étape de ma vie.  Non pas comme un nouveau point de départ, mais plutôt comme l'aboutissement d'intérêts et de désirs profonds qui m'habitent depuis longtemps maintenant.

J'en ai déjà parlé ici, je m'intéresse à la méditation et à une forme de spiritualité (laïque)  depuis des années, c'est un appel intime et profond face auquel j'ai mis du temps à trouver, non pas des réponses, mais des chemins d'exploration. Et pendant toutes ces années d'apprentissage et de pratique, parfois évidents et parfois laborieux, j'ai eu le désir, "un jour", de faire "quelque chose" de ce que tout ce que j'avais appris et qui a changé ma vie à bien des égards.

De mon passé de danseuse, j'ai aussi gardé un intérêt pour le corps,  et je réfléchis depuis longtemps à une façon de parler aux corps, avec lequel nous sommes si souvent en désa-corps (je viens seulement de me rendre compte de ce jeu de mot un peu facile, je ne suis pas une rapide...) qui permettrait de renouer avec notre corps "émotionnel", au-delà de ce que propose la pleine conscience. Je ne suis certes pas la première à creuser ce chemin, d'autres le font, avec un bagage beaucoup plus riche que le mien. Mais je crois que lorsque quelque chose nous habite depuis longtemps,  nous avons peut-être une histoire à raconter, quelque chose de personnel à transmettre qui ne ressemble à rien d'autre. Il m'a fallu malgré tout très longtemps pour me sentir légitime. J'en avais également parlé ici, ce problème semblait familier à beaucoup d'entre vous. A beaucoup de femmes peut-être. J'ai néanmoins décidé de me lancer, dans la région où j'habite, ailleurs, j'espère, dans un avenir proche.

Pour autant, je n'ai pas cessé d'être sensible à l'esthétique du quotidien, aux fleurs, à la beauté des choses. Faute de temps (ma nouvelle activité me demande encore beaucoup d'étude, de formations, de lectures, ce ne sera jamais fini), je ne poursuivrai pas l'organisation d'ateliers. Je continuerai en revanche avec "French affaires" à proposer des ateliers pour un public d'Américaines, avec beaucoup de plaisir, ce qui me permettra de garder un contact avec ce blog et avec des sujets qui ont fait si longtemps et font encore partie de ma vie. Avec des fleurs, une recette, une idée, ou avec un livre qui m'aura touchée, je reviendrai ici, peut-être moins souvent mais avec autant de plaisir.
Je continue également une collaboration ponctuelle avec Marie-Claire Idées, et avec Victoria magazine aussi longtemps que mes idées pourront les intéresser, parce que je suis attachée à ces magazines, et parce que je pense qu'un centre d'intérêt ne doit pas nécessairement en exclure un autre.

Et peut-être que mon blog, peu à peu évoluera vers d'autres  horizons.

Enfin, je voudrais remercier chaleureusement toutes les personnes qui m'ont suivie, soutenue, encouragée pendant toutes ces années. Je vous dois en grande partie de m'avoir donné assez de confiance pour imaginer que je pouvais - à travers ce blog et les quelques ateliers que j'ai organisés - transmettre  quelque chose de très personnel qui pouvait faire du bien, et assez de force pour me lancer dans cette nouvelle activité. Je n'aurais jamais pu me passer de cette reconnaissance-là, elle a été le point de départ essentiel pour me permettre de m'engager aujourd'hui, indépendamment de mon âge, de mes doutes, de toutes les fragilités qui nous habitent face à des choix qui peuvent sembler hasardeux, sur ce nouveau chemin. Merci à celles que je connais, à celles que je connais moins, de tout mon coeur. Le contact n'est pas rompu.

A bientôt, je vous embrasse.



Posté le 1er novembre  2018 sur "Les pensées vagabondes"

22 commentaires:

  1. Je te souhaite un lumineux chemin, c'est tellement beau d'explorer de nouvelles contrées. Il me semble que plus nous recherchons l'authenticité, plus les merveilles affluent... À bientôt Marie-Paule, bonne vie à toi, je t'embrasse. brigitte

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour chère Marie Paule ,
    Vos mots me touchent , et d’autant plus que cette année marque aussi pour moi un tournant ou j’ai découvert également que mon corps pouvait bouger plus qu’il ne le faisait grâce à des cours de stretching qui m’ont redonné le plaisir que j’eprou Petite fille en danse classique .
    Comme vous les réseaux sociaux et plus spécialement mon blog m’ont apporté beaucoup mais je crois qu’il est temps de partir ...
    Belle journée à vous et je vous souhaite de très belles choses et de jolies découvertes
    Je continuerai bien sûr à vous suivre
    Amicalement
    Sophie

    RépondreSupprimer
  3. Oh je prends conscience de la CHANCE que j'ai eu de pouvoir faire un Atelier avec Toi, dans ton joli parc, qui plus est le jour de mes 50 ans 🤗🤗🤗
    Ce fut donc un Privilège, puisque ces Ateliers peu nombreux (malheureusement pour les autres) s'arrêtent !
    Je te remercie pour ce JOLI souvenir qui m'a aidé à faire passer la pilule 😁 et je te souhaite BON VENT pour ce nouveau choix de Vie, qu'il t'apporte BONHEUR et apaisement et de permette d'autres belles rencontres ...
    Beaucoup de doux bisous 😚😚😚
    Flo.

    RépondreSupprimer
  4. Vous nous avez manqué, vous allez maintenant beaucoup nous manquer :/

    Je vous souhaite un bel épanouissement intérieur, et que vos projets se réalisent :)

    Merci pour tout ce que vous nous avez transmis, bon courage pour ces belles aventures à venir

    RépondreSupprimer
  5. Belle route à vous, avec nos encouragements sincères!

    RépondreSupprimer
  6. Je te comprends d'autant plus que j'ai, depuis un certain temps, changer de chemin et comme toi, emprunté un autre, spirituel et voir où cela me menait. Je ne le regrette pas car il m'a apporté beaucoup bien qu'il ne soit pas des plus facile. Je te souhaite de faire de belles découvertes et t'embrasse bien affectueusement.

    RépondreSupprimer
  7. Ce qui est merveilleux est d'avoir fait imprimer ton nom chez beaucoup de lectrices de ce blog que j'aime tant .Abonnée depuis le premier numéro à MCI , je peux retrouver tes articles avec toujours autant de plaisir.

    Je suis vraiment très heureuse pour toi et que tu ne fermes pas ce merveilleux blog me réjouit : qu'importe le temps entre les billets.

    Encore un grand merci

    RépondreSupprimer
  8. Chère Marie-Paule, en vous lisant et au sujet de vos préoccupations sur le corps, je ne peux m’empêcher de vous recommander vivement la lecture du livre de la fondatrice de l'antigymnastique, Thérèse Bertherat: "Le corps a ses raisons". Ce livre m'a beaucoup aidé. Je n'aurais pas eu la chance de participer à vos ateliers, qui pourtant me faisaient bien envie! question de timing: je suis encore très occupée avec mes enfants. Mais j'ai déjà beaucoup appris en vous lisant, et en suivant vos conseils. En particulier à décomplexer ma déco, de table ou de maison! Je suis également moins active sur les réseaux sociaux pour raison de santé...mais c'est mon heure qui compte, pas la leur! Je vous souhaite un bon chemin.

    RépondreSupprimer
  9. Ma chère Marie-Paule, j'ai lu ton message ici hier avant de partir à l'école. Tout d'abord, je suis contente de te lire ici, tu me manquais et je me demandais ce qui s'est passé! Je comprends pourquoi tu dois partir d'ici. Je vais repondre à ton message par email.

    RépondreSupprimer
  10. Je découvre que nous avons en commun notre passé de danseuse. Je comprends que vous ressentiez le besoin de changer de chemin, j'espère juste que le contact ne sera pas rompu et que vous continuerez à écrire sur votre blog, sur d'autres sujets peut-être, chacun de vos billets ayant été jusqu'ici une respiration, une récréation et dans ce monde perturbé et perturbant le "beau" est notre planche de salut.

    RépondreSupprimer
  11. Quand les grands esprits se rencontrent... je pensais à vous hier soir !
    Je me disais qu'il y avait bien longtemps que je n'avais pas eu de vos nouvelles, vu vos belles photos ; bref vous me manquiez.
    Et je pensais que maintenant que ma maison du Gers est vendue et que j'ai trouvé mon nouveau nid en Touraine, j'allais pouvoir m'inscrire à votre prochain atelier, et peut-être même pour celui de Noël. Mauvaise pioche... Tant pis pour moi.
    Je suis ravie que vous ayez trouvé une nouvelle voie, vers d'autres horizons.
    Je vous souhaite d'y trouver un bel équilibre de vie, que tout cela vous corresponde au mieux et vous garde en belle forme. La vie est ainsi faite, de belles rencontres (même éphémères) qui nous marquent à un moment précis de notre vie.
    Vous avez fait partie de celles ci : vous m'avez soutenue quand je me suis séparée, après la mort de mon fils, vos mots m'ont fait chaud au coeur.
    Merci d'avoir été là, d'avoir pris le temps de m'écrire. Merci pour votre blog et vos si jolies photos... J'ai hâte de voir ce que vous allez devenir et faire.
    C'est sûr vous allez nous manquer... Bon vent et que votre futur soit radieux et réponde à vos attentes. Je vous embrasse très fort.
    Bertille

    RépondreSupprimer
  12. Quoi que tu fasses, tu le fais bien. Beauté de l'âme, beauté des choses, beauté du geste, tout cela te ressemble. Je te suis, de toutes façons !
    Je t'embrasse,
    Dominique

    RépondreSupprimer
  13. Ton message est magnifique. Il donne envie de suivre ses envies! Merci et à bientôt.
    Sophie

    RépondreSupprimer
  14. Dominique m'a enlevé les mots du clavier ! Moi aussi je vous suis, en confiance totale. Et Merci de nous avoir déjà, très généreusement, tant donné. Prenez bien soin de vous. Je vous embrasse, Claudie.

    RépondreSupprimer
  15. C'est bien ainsi. Toute ma sympathie.

    RépondreSupprimer
  16. j'espère que ce n'est pas fini!!! exposer sa vie ? chez vous cela reste discret !!!je parlerais plutôt de partage d'idées et d'inspiration ce qui personnellement me fait du bien.bonne route toutefois pour la suite c'est toujours une petite aventure un peu stressante quand il s'agit de se lancer dans de nouveaux projets!!!

    RépondreSupprimer
  17. Un infini merci de nous tenir informées de vos envies et de la suite que vous souhaitez donner à votre parcours.
    Avec grâce, simplicité et honnêteté.
    Vos publications étaient des bulles d'inspiration, de raffinement, de douceur.
    Je vous souhaite de suivre la voie qui vous corresponde, et qui ne cessera d'évoluer...

    RépondreSupprimer
  18. Chère Marie-Paule,
    La nouvelle d'arrêter votre blog m'inspire un très grand regret.
    Ma consolation est que vous y reviendrez de temps en temps, en fonction de votre inspiration, et sans pression. Merci pour tout! et j'espère à bientôt.

    RépondreSupprimer
  19. Merci de nous informer et de partager avec nous, cette nouvelle aventure. Vous êtes sensible à l'esthétique du quotidien, aux fleurs, aux belles choses mais la méditation, le yoga sont l'esthétique de l'âme, du bien être, du bien vivre qui apportent la sérénité, une autre façon de voir et de vivre les bons moments comme les mauvais. Aussi, je vous souhaite le meilleur dans cette nouvelle évolution. Vous restez fidèle à deux magazines et ne manquerai pas vos articles.
    Douce continuation. Sylvie

    RépondreSupprimer
  20. Merci de la confiance que tu nous accordes en nous faisant part avec infiniment de grâce de la suite de ton cheminement. Je regrette bien évidemment de n'avoir pu participer à l'un de tes ateliers, chose que j'avais projeté de faire cette année et donc t'avoir rencontrée. Je viendrai toujours avec un plaisir sans cesse renouvelé sur ton blog lorsque tu nous offriras un billet empreint de beauté. Je m'y retrouve , sur la même corde sensible , avec le même amour du beau et du juste, et notre passé commun de danseuse le confirme d'autant plus.
    Je te souhaite un beau chemin lumineux dans les mois à venir. Marie *

    RépondreSupprimer
  21. Ce sera toujours avec plaisir que je suivrai votre blog même plus rare ou différent. je vous souhaite le meilleur dans vos choix et vous remercie. Béatrice

    RépondreSupprimer
  22. vous aller me manquer. j'attends donc vos retours afin de lire encore plein de belles choses, c'est toujours de l'esthétique extrême mais pur, sans ostentation.
    je vous souhaite de poursuivre votre chemin avec le plus de bonheur possible.

    à bientôt. je vous embrasse.

    RépondreSupprimer