Atelier de février : laissons parler les petits papiers

Les samedi 10 et dimanche 11 février prochain, je vous propose un atelier sur un thème que j'aime particulièrement, celui  de la papèterie, des créations autour du papier, de la correspondance et des accessoires de bureaux, ateliers animés par Anne Ventura.

Anne et moi nous sommes demandé comment aborder ces ateliers. C'est Anne la première qui m'a parlé de "poésie", je n'avais pas vu les choses sous cet angle. "On s'écrit avec mon amoureux, on se laisse des petits mots dans la maison". J'ai trouvé ça joli à l'époque des textos, plus joli que "ILU, @+." ..

La correspondance, revient, parait-il , à l'heure des textos et des mails et c'est une bonne chose. Et c'est vrai qu'il y a aujourd'hui quelque chose de poétique dans le fait d'écrire (autre chose que des lettres administratives...). Les petits mots, on les touche, on les relit, on les garde, on les épingle au mur. C'est une façon de lutter contre le côté éphémère du numérique, peut-être même contre le temps qui passe.

Et puis au-delà des lettres et petit mots, nous sommes beaucoup à aimer écrire. Sur des cahiers, des petits carnets - j'en ai des étagères entières que je garde comme des petits journaux, que je relis des années après.

 Rejoignez-nous pour ces deux ateliers (identiques) sur le thème de la jolie papèterie, nous vous proposerons une foule d'idées pour fabriquer du papier à lettres et des jolies enveloppes, des petits carnets personnalisés. Pour fabriquer des petits kits de correspondance à offrir. Avec aussi des créations pour se faire un joli bureau, pour ranger, pour classer. Avec des conseils pour bien utiliser Internet et ses multiples ressources en termes de motifs, de design.





Ces ateliers auront lieu à Paris 17ème, chez mon amie Isabelle, chez qui a déjà eu lieu l'atelier de Noël. Ils commenceront à 14h et se termineront à 18H .

Offrez-vous un moment pour vous, pour rompre avec l'agitation du quotidien, pour prendre le temps de faire ce que vous aimez, ou offrez ce temps à vos amies!! (Possibilité de carte-cadeau).


La partie DIY durera 2H/2H1/2 et sera, comme d'habitude,  suivi d'un thé/goûter.


Tarif de l'atelier : 100€

Pour vous inscrire, c'est  ici !

Posté le 11 janvier 2018 sur "Ateliers"



Moodboard de janvier

En novembre dernier je crois, je m'étais engagée à publier un moodboard chaque mois. Comme d'habitude dès qu'il s'agit de régularité, j'ai failli à mon engagement. Le monde ne s'est pas arrêté de tourner, mais enfin, je me suis défilée et c'est moche.

Pour essayer de rattraper ce désastre, voici celui de janvier - pas exactement un "moodboard au sens classique, peut-être que la traduction conviendrait mieux? Un tableau d'humeur?? Assorti de conseils, adresses, bonnes résolutions et autres, voici mon "tableau d'humeur" de ce premier mois de l'année : 

Janvier, c'est un mois pour : 

Essayer de commencer à être un peu plus heureux. Et pour cela, suivre les conseils de spécialistes du genre, prendre ce qu'il y a à prendre, laisser de côté ce qui ne vous convient pas. Pour ma part - et je crois que nous sommes beaucoup dans ce cas - j'aimerais régler le problème de ce que j'appelle "les pensées noires du matin". J'entends par là, les pensées négatives, les peurs, l'inquiétude qui m'assaillent à la seconde où j'ouvre les yeux : ce que j'ai à faire m'ennuie, je n'arrive pas à travailler comme je le voudrais, je suis fatiguée, et puis cette vague angoisse sans raison particulière que je m'applique à essayer de calmer le matin. 
J'ai glané sur le site de Tim Ferris, entrepreneur et auteur -controversé- de best-sellers, classé par le magazine Newsweek comme "la septième personnalité la plus influente d'internet en 2012", son rituel du matin, en cinq points : 

1) faire sont lit : 



Conseil qui lui a été donné par un moine Hindou, Dadapani, qui lui a expliqué qu'un des moyens pour l'aider à s'ancrer dans la vie était de commencer la journée en faisant son lit. C'est une tâche minuscule qui nous donne le sentiment de contrôler les choses, et nous aide à en accomplir une autre, puis une autre.

2 - Méditer 20 mn.


Je pratique la méditation depuis longtemps, et si ça n'a certainement pas tout réglé pour moi, cela a changé beaucoup de choses dans ma vie, m'a donné une discipline, a transformé mon rapport aux autres, au monde, m'a ouvert un plus grand champ de possibles. Pour autant, je ne suis absolument pas prosélyte. Il faut être prêt ( ça m'a pris quinze ans...), et ça ne convient pas à tout le monde.

Si vous ne méditez pas, vous pouvez toujours écouter les petits enseignements de Fabrice Midal, un des grand spécialistes de la méditation en France, ici . J'ai suivi certains de ses enseignements, je ne suis pas toujours d'accord avec lui, mais il a des choses à dire, et lorsqu'il décrypte la façon dont on s'auto-torture en permanence, ou presque, on sent bien qu'il sait de quoi il parle.  Et son discours est simple et très accessible.



3 - Se faire du thé très fort...



Je me suis juré cette année d'aller assister à une cérémonie du thé. Si vous voulez m'accompagner, vous êtes les bienvenues, on peut organiser un groupe!!! 

Voici les lieux à Paris où l'on peut assister à ces cérémonies : 

Au Musée Guimet : 
Le musée présente d'ailleurs une exposition "Le Thé, histoires d'une boisson millénaire", prolongée jusqu'au 28 janvier.

A la Maison de la culture du Japon. 
https://www.mcjp.fr/fr/agenda/demonstration-ceremonie-du-the


A La Maison des trois thés
1 rue Saint-Médard
75005 - Paris


... et prendre un petit déjeuner léger, et là, je suis un peu dubitative, car comme exemple de légèreté, il donne ... des haricots noirs bio en boite. Il parait que c'est plein de fibres et de protéines. Ouvrons nous à l'inconnu.

4 -  Mettre par écrit, dans une sorte de journal de bord, ses pensées, ses angoisses, ses buts de la journée. 

Une fois que tout ce qui nous encombre l'esprit est exprimé sur le papier, nous faisons face à notre journée de façon plus claire. A chacun de trouver sa méthode d'expression.

5 - Faire 20 à 90 minutes d'exercices physique, ce qui n'est pas rien. Courage.

Voilà!!! Mais lui-même reconnait que s'il réussit à remplir ne serait-ce que deux ou trois de ces tâches, il passe une bien meilleure journée.


Si vous voulez en savoir plus sur la "Morning routine" de Tim Ferriss, c'est ici. (In english).

Et puis j'ajouterai ceci : 

Rangez quelque chose. Pas de décision drastique, pas d'injonctions au grand ménage, on attaque juste, par exemple, un placard. On vide, on jette, on plie : 



j'ai écrit un article sur le sujet en février dernier, peut-être pourrez-vous y puiser quelques idées.

Investissez dans quelque chose d'hyper féminin (désolée si des hommes passent pas là) : 




Parce que, sans être obsédées par la séduction, il ne faut pas baisser les bras, (et faire ce que je fais trop souvent, surtout lorsque je travaille chez moi, mettre le même vieux pull, un jean sans forme, et roule). Faites-vous jolie pour quelqu'un ou pour vous même. De la lingerie, du parfum, du vernis à ongles. Ou alors, investissez dans une chemise blanche, même si comme moi, vous en avez 12. Elles deviennent grises, tristes, une chemise blanche toute neuve, c'est un petit bonheur éclatant, on est toujours jolie en chemise blanche.
(il y en a de jolies et pas très chères chez Uniclo).


Enfin,  si comme moi, vous êtes obsédées par les bureaux et la jolie papèterie, rangez votre bureau, achetez chez Hema un joli carnet, des jolis trombones, jetez les vieux papiers. Faites quelque chose de joli : 


 
Wildehousepaper.com

La jolie papèterie, pour le bureau, pour la correspondance, (il parait qu'on se remet à écrire, tant mieux!) sera d'ailleurs le thème de mon prochain atelier de février. j'en reparle très vite.


Smittenonpaper

Voici donc quelques petites suggestions pour bien commencer l'année. Je sais d'ores et déjà lesquelles je suivrai, et lesquelles resteront juste des voeux pieux jusqu'à l'année prochaine... Tant pis, on peut rêver!! Si vous voulez ajouter les vôtres...

 Je vous embrasse.
 

Posté le 7 janvier 2018 sur "Les pensées vagabondes"


Ouvrir les tiroirs

Mes chères amies, virtuelles, ou pas, je voudrais vous souhaiter une très belle et très douce année, sans (trop) d'accrocs ou de moments difficiles. Bien sûr, en ce changement d'année, nos joies et nos soucis demeurent, nos questionnements également. Je suis extrêmement sensible aux souhaits de bonheur, à ceux d'un monde meilleur, mais ne soyons pas dupes, une nouvelle année commence aussi souvent par une phase de vague à l'âme. 

Néanmoins,  le passage d'une année à l'autre nous permet aussi de nous sentir liés dans quelque chose d'universel. C'est aussi l'occasion de bilans, de fermer des tiroirs, d'en ouvrir de nouveaux, de retrouver une forme d'énergie. 
Et une nouvelle année, date symbolique, peut aussi nous permettre de ressentir une forme de renaissance, de nous offrir un peu d'éternité.

Cette année a été pour moi une année de réflexion, de décisions concernant ma vie personnelle et professionnelle, marquée par des rencontres très affectueuses, des moments magnifiques, et par des témoignages extrêmement touchants de soutien et d'amitié. Alors je voudrais remercier chaleureusement toutes les personnes proches, moins proches, connues ou inconnues qui me donnent envie de projets et de vie pour l'année à venir, et surtout le désir de partager ces moments avec vous.

Et sur cette musique qui donne envie de danser.



Merci, merci, à toutes les personnes qui sont venues puis revenues à mes ateliers et ont permis de transformer ce qui n'était au départ qu'une hypothétique idée de reconversion professionnelle en un vrai projet.

Merci à toutes, si bienveillantes, si appliquées,



Si joyeuses,

Qui se sont autorisées à prendre le temps de faire ce qu'elles aiment faire,


et à "être "ensemble" sans se connaitre, de façon si bienveillante.

Photo Édouard Sicot

De me rejoindre dans des lieux où je n'aurais jamais imaginé être accueillie et où j'espère retourner,


La Mirande

et d'imaginer la suite avec enthousiasme, de voir plus grand,
Avec des projets au château de Courances,



Avec des pivoines...



Avec des macarons,


Photo Édouard Sicot

Et avec encore beaucoup d'autres projets à l'étude, des pique-niques, des jolies tables, de Noël, de mariages ou d'anniversaires, d'autres ateliers de DIY,
 avec  des spécialistes dans des domaines divers,
J'ai beaucoup de choses prévues pour vous cette année.



J'espère partager ces projets joyeux et créatifs avec vous tout au long de l'année 2018. Que ces moments ensemble vous permettront de vous reposer des obligations du quotidien, de nourrir votre créativité, de faire naître quelque chose de vos mains -même si, comme le disent certaines d'entre vous "je ne sais rien faire", et peu importe que ce soit vrai ou pas. Je crois qu'être ensemble, ne serait-ce que pendant un après-midi, dans une atmosphère bienveillante et créative, être présentes à ce que nous faisons- et je vois combien vous l'êtes- peut, sinon changer la vie, du moins pendant un moment, changer notre regard sur les choses et rendre la vie plus douce. 

Et j'en profite pour vous annoncer un nouvel atelier de DIY avec Anne Ventura les samedi 10 et dimanche 11 février 2018 à 14H, à Paris, chez mon amie Isabelle où j'ai réalisé le dernier atelier (pour celles qui auraient déjà lu cet article, j'ai dû décaler les dates d'une semaine). Ces deux ateliers seront identiques. J'en reparlerai très prochainement.


Je vous souhaite une merveilleuse année, je vous souhaite sincèrement d'être heureuses, à l'abri, protégées. Et à défaut de vous souhaiter un monde parfait,  je vous souhaite d'accepter aussi sereinement que possible qu'il ne le soit pas, mais de garder à l'esprit que nous sommes beaucoup à vouloir le rendre, à notre très petit niveau, un peu plus beau et solidaire et je vous embrasse très fort.



Posté le  2018 sur "Chez moi"




Un tuto de NoËl... après Noël

Aujourd'hui 25 décembre, il est encore temps - in extremis- de vous souhaiter un très joyeux Noël. Comme souvent, je fais les choses très en retard, et je vous propose un mini-tuto pour réaliser très facilement un photophore en organdi - idée de Anne pour notre dernier atelier de DIY.

Bien évidemment, il était destiné à Noël, (d'où les flocons, étoiles, et autres thèmes de saison), mais vous pouvez le réaliser pour n'importe quelle occasion, avec des motifs différents, (papillons, fleurs, coeurs etc...)




Commencez par découper un morceau d'organdi, (pour le plus petit photophore, les dimensions sont 23 X 10 cm, parfait pour un pot de yaourt, et pour le plus grand : 27 x 13 cm (pour un verre).  Vous pouvez bien sûr adapter ces dimensions comme vous le souhaitez, mais l'équilibre Hauteur/largeur est important afin de que le photophore ne soit pas trop lourd, ou trop long.

Pour ce qui est de l'organdi, choisissez de l'organdi "Indien", (j'ignore si cette appellation est très orthodoxe, mais l'organdi indien est beaucoup plus rustique, plus cassant car apprêté, beaucoup moins cher également que l'organdi utilisé pour les robes de mariées, entre autres, très soyeux, très souple et... très cher.). À ne pas confondre avec l'organza, à base de soie (l'organdi est à base de coton), ou de fibre synthétique (comme les sachets de dragées par exemple que l'on trouve dans le commerce). 
J'en trouve au Marché St Pierre, il coûte moins de10€ le mètre, sinon, j'en ai trouvé sur internet ici

Commencez par déchirer une bande de tissu aux dimensions souhaitées. Pensez à ajouter 2 cm pour que les bords se chevauchent au dos, afin de les coller. C'est plus joli de le déchirer,  à mon avis, et aussi celui de Anne, que de le couper.



Découpez une petite bande de papier assez rigide (du papier Canson, ou du bristol) d'environ 1 cm de large, afin de faire un socle pour solidifier le photophore, et collez-la avec du double face très fin à la base de la bande d'organdi. Vous pouvez utiliser de la colle, mais l'organdi étant très transparent, le double face donne un résultat plus soigné. L'idéal est du double face utilisé pour coller les photos (dans les magasins de loisirs créatifs).



Vous pouvez aussi si vous en avez, utiliser du masking tape blanc, mais dans ce cas, mettre deux épaisseurs l'une sur l'autre, le masking tape étant moins rigide que le bristol.


Collez ensuite les éléments que vous aurez choisis : il peut s'agir de motifs découpés à la perforatrice (vous en trouverez chez Cultura, Rougié et Plé pour environ 5/7€) à nouveau dans du Canson ou du bristol, ou dans du papier calque si vous voulez garder plus de transparence. Il est pratiquement impossible d'utiliser les perforatrices directement sur l'organdi qui est beaucoup trop mou.



... Ou des motifs auto-collants. Il en existe des quantités, j'ai trouvé ces planches d'étoiles auto-collantes chez Cultura, vous en trouverez facilement dans toutes les boutiques de loisirs créatifs.


Vous pouvez aussi jouer sur les couleurs, ici des flocons ont été découpés dans du papier calque vert,



Ou des motifs déposés au tampon (jouez sur les couleurs des encres également). Là aussi, il existe énormément de modèles ainsi que des lettres ou des chiffres (parfaits pour des anniversaires), mais la technique est assez délicate, il est assez difficile de ne pas faire de taches)




Enfin, collez les deux bords du photophores avec du double face très fin (toujours celui pour les photos). A utiliser bien sûr avec un verre ou un pot de yaourt où vous aurez glissé une bougies chauffe-plat).

Et voilà!!!!  

 Quelques boutiques de Loisirs créatifs : 

 Et aussi le BHV bien sûr.

Je vous embrasse et à très vite!!!



 Posté le 25 décembre 2017 sur "Noël"



Le ateliers de Noël

Merveilleux moment -en tout cas pour moi, et j'espère pour les participantes - à La Mirande pour l'atelier DIY de Noël. Cet endroit dégage décidément quelque chose d'infiniment précieux, une atmosphère de calme et d'élégance, les gens parlent tout bas, on y est, tout simplement, bien :




Atelier parfaitement orchestré par Anne qui pendant plus de deux heures à donné aux personnes présentes une foule d'idées simples ou un peu plus élaborées, s'occupant de chacune dans une atmosphère extrêmement studieuse et appliquée.

Photos Edouard Sicot

Cet atelier - photographié par Édouard Sicot - fera l'objet d'un reportage pour Marie-Claire Idées dans le numéro de Noël l'année prochaine, je réserve donc les photos pour le magazine et vous donne rendez-vous en décembre 2018!!
-------------------------------
Et puis samedi dernier, nouvel atelier sur le même thème, à Paris cette fois chez mon amie Isabelle qui m'a très gentiment laissée l'envahir avec mes tombereaux de feuillages de Rungis, ma vaisselle, mes boites de papier cadeaux et tutti quanti.

Voici quelques idées en vrac prises au cours de ma préparation :


J'ai trouvé à Rungis ces graminées bombées en or. Je ne suis pas sûre que ce soit très facile à faire chez soi, car c'est extrêmement fin, mais vous pouvez essayer. C'est très beau, très aérien.



Avec des feuilles d'hellébores bombées en argent
(bougies du vert céladon parfait, Hema)




Comme souvent, j'ai utilisé de la vaisselle de Marie Dâage





 
Et sur la cheminée, un fouillis d'asparagus bombées en argent



Et puis des petits cadeaux...




 Sachets-cadeaux trouvés chez Loisirs & création

Et puis j'adore ce moment où les invitées arrivent. Ravie de revoir des "habituées", Béatrice, Julie, Frédérique, de faire la connaissance de nouvelles venues, des amies d'amies, de Dominique, créatrice du blog "La ligne 13" aussi charmante et délicate que son blog. La légère timidité du début, et puis l'atmosphère qui devient chaleureuse et riante, on rigole devant les ratages, et la joie enfantine découvrir les résultats de "découpages" que l'on déplie, comme lorsqu'on était enfant.



Et la minutie de Anne


Et de l'organdi 



Du papier



Des étoiles



Et de la feuille d'or







Et d'argent



Et je me disais en regardant toutes les participantes, appliquées, apparemment heureuses d'être là, écoutant avec une attention touchante les conseils de Anne, que j'avais beaucoup de chance, que ce qui unissait toutes ces personnes présentes c'était leur gentillesse, leur bienveillance. Et que c'était là la plus belle reconnaissance dont je pouvais rêver. 

Et puis on passe au choses sérieuses, thé, gâteaux, que -Las!!-  j'ai très stupidement - parce que je discutais - oublié de photographier. J'ai donc refait au moins la tarte chez moi afin de pouvoir vous donner la recette que plusieurs d'entre vous m'ont demandée.




Tarte /crumble aux pommes, (et si on veut, aux poires) et raisins secs au sirop d'érable 


J'utilise la recette de pâte brisée tirée de " Breakfast, lunch, tea" de Rose Bakery, à laquelle j'ajoute une poignée de sucre. À vous de voir si vous vous préférez sans.

Pour 3 tartes de 28cm de diamètre : (je dirais plutôt 2)

500gr de farine
1/2 c à café de sel
250gr de beurre
1 jaune d'oeuf


Pour le crumble : 

100 gr de farine
60 gr de sucre
60 gr de beurre

Et puis des pommes  (aucune idée du poids, faites en fonction de votre moule, il faut juste que ce soit très généreux), des poires si on veut, des raisins secs.

Eplucher les pommes et les poires, les faire revenir  avec les raisins secs dans le sirop d'érable jusqu'à ce qu'elles soient presque fondantes. Mettre en attente.


Préparer la pâte :

Préchauffez le four à 180°.
Mixer au robot la farine, le sel et le beurre environ 5 à 8 secondes de façon à conserver des morceaux de beurre (franchement, j'ai fait cette pâte une bonne dizaine de fois, je ne vois pas comment on peut obtenir autre chose que du sable en mixant 8 secondes. Ça dépend peut-être des robots. Je mixe beaucoup plus longtemps). Puis verser la préparation dans un saladier.
La pâte peut aussi se travailler à la main : verser les ingrédients dans un saladier et malaxer du bout des doigts.
Creuser ensuite un puits au centre de la préparation, ajouter le jaune d'oeuf et 15 cl d'eau (seulement 10 cl par temps chaud, et 25 par temps froid), remuer énergiquement tous les ingrédients à la fourchette, ajouter un peu d'eau si nécessaire.
Lorsque l'utilisation de la fourchette n'est plus possible, terminer en pétrissant la pâte à la main sans trop la travailler pour lier les ingrédients le plus rapidement possible. La pâte ne doit être ni trop collante, ni trop sèche ou grumeleuse. A cette étape, vos mains doivent rester froides, passez-les sous l'eau froide si nécessaire.
Enveloppez la pâte dans un film alimentaire et mettez- là  au réfrigirateur 30 mn au moins (8 heures maximum).

Pendant ce temps, préparez le crumble en mélangeant tous les ingrédients, vous savez faire.

Sortez la pâte du réfrigirateur et l'étaler dans les moules. Alors là aussi, je dois préciser que malgré une certaine expérience de cette recette et toute ma bonne volonté, je n'ai jamais réussi à obtenir une pâte "souple" qui s'étale dans le moule comme à la télé, mais un magma collant dont je tapisse le moule morceaux par morceaux, façon patchwork. Mais enfin, c'est bon quand même.
Cuire la pâte à blanc (avec papier, lentilles ou autres...), jusqu'à ce qu'elle commence à dorer, puis ajouter les pommes, le crumble émietté et cuire à nouveau jusqu'à ce que le crumble ait l'allure qui vous plait!!!

Voilà!!

Je vous souhaite un merveilleux Noël, ou un Noël sans tristesse si vous êtes seul(e)s parce que ça arrive, parce que tout le monde n'aime pas Noël. Quoique vous fassiez, je vous souhaite d'être en paix et je vous embrasse toutes très fort.

Posté le 13 décembre 2017 sur "Ateliers"